Mots-clefs

, , , , , , ,

Pour faire tomber Valls, ses ennemis poussent la candidature de Peillon

Et un (probable) candidat de plus. Vincent Peillon devrait annoncer sa candidature à la primaire de la gauche dans les prochains jours, selon plusieurs médias. Ce matin, « Le Canard Enchaîné » révèle qu’il a été incité à se présenter notamment par Martine Aubry, Pierre Moscovici et Anne Hidalgo.

L’axe “Aubry, Moscovici, Taubira et Hidalgo”

Le journal dévoile les coulisses de cette candidature, destinée à faire barrage à Manuel Valls. À la manœuvre : l’axe Aubry, Moscovici, Taubira et Hidalgo, évoqué lundi par « Le Point », qui a œuvré dès le lendemain du renoncement de François Hollande. Lors d’un dîner, Pierre Moscovici et Marisol Touraine se montrent réticents à soutenir Valls. Ce premier aurait alors pris contact avec Martine Aubry, anti-Valls notoire, qui se met à la recherche d’un opposant au désormais ex-Premier ministre.

Après le refus de Christiane Taubira et la ministre de la santé Marisol Touraine, les espoirs se tournent vers Vincent Peillon, en retrait de la vie médiatique depuis son éviction du gouvernement en 2014 lors de l’arrivée de Valls à Matignon. Selon « Le Canard » et « Le Point », Martine Aubry aurait obtenu l’approbation d’Anne Hidalgo, décisive au sein de la gauche de la gauche, avant de solliciter l’ancien ministre de l’Éducation.

La maire de Lille s’est empressée de démentir les informations du « Canard Enchaîné » à l’AFP: “Je tiens simplement à dire que je n’en ai jamais eu l’intention et que je n’ai eu aucun contact avec lui directement ou indirectement“. Mais tout porte à croire que Vincent Peillon sera bien candidat. Selon son entourage, il serait à la recherche des parrainages permettant de se présenter, avant la date butoir du 15 décembre.


Lu dans Les Inrocks – Source originale : Arnaud Focraud – leJDD.fr, daté du 07/12/2016