Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Les Républicains, verdict ce soir, mais … ou en est la gauche !

Laure Bretton dans « Libération » dans un article titré « Le chômage choit, Hollande chauffe » –Source (Extrait)


L’intérêt du brouillard, c’est qu’on peut l’entretenir. Offrant aux socialistes qui doutent et aux journalistes qui cherchent un os à ronger, les proches de François Hollande ont fait fuiter cette semaine la date éventuelle de son annonce de candidature, le samedi 10 décembre. (…)

François Fillon (…) a déjoué les sondages dans les grandes largeurs mais sa droite dure ouvre un espace programmatique pour la gauche de gouvernement après un quinquennat de redressement.

Convaincus des qualités d’estrade de Hollande, ils sont aussi nombreux à penser que François Fillon est une bonne pioche pour 2017.

Vu la mobilisation de masse à la primaire de droite, certains lui recommandent (à nouveau) d’enjamber la primaire de gauche pour se présenter directement devant les Français. La primaire, «cela aurait dû être un tremplin, ça devient un boulet. Les seuls qui vont venir seront ceux qui veulent se payer le Président», pronostique un ténor PS.

Pour être prêt à toute éventualité, le futur projet présidentiel est en préparation depuis la fin de l’été et fait l’objet d’une réunion au sommet le lundi matin à l’Elysée. «C’est plus qu’un embryon, c’est quasiment prêt», assure un parlementaire dans la confidence. (…)

Après avoir été «a-écologique» toute sa vie politique, selon la formule de Jean-Vincent Placé, Hollande a fait sa révolution verte en préparant la COP 21, qui s’est conclue à Paris l’an dernier et il entend placer les enjeux écologiques au cœur de sa nouvelle candidature. (…)

L’entourage présidentiel phosphore aussi sur les enjeux numériques et la société postsalariat, voire post-travail, ou sur le revenu universel d’existence qui promet d’être un débat central de 2017. Chacun à leur tour, les amis du Président lui soufflent des idées : bouger sur la cause animale, corriger l’application des rythmes scolaires, mettre le paquet sur la formation des jeunes et la recherche. (…)

«L’intérêt de la candidature Fillon, c’est qu’elle remet au centre les questions sociales avec ses histoires de quarante-huit heures hebdomadaires ou de suppression du Smic», estime le député PS Sébastien Denaja. (…) « On reste sur nos fondamentaux :emploi, éducation, santé, et basta. »


Carrefour citoyen des gauches et de l’écologie !

Selon Audrey Loussouarn dans « l’Humanité », un article titré «  Martine Aubry lance un carrefour des gauches » a retenu notre attention. Source (Extrait) 


Bondy (Seine-Saint-Denis), [samedi 26 nov2016], [un] (…) rendez-vous sonne comme un joli pied de nez à la fameuse théorie de Manuel Valls sur « les deux gauches irréconciliables ».

En effet, initié par Martine Aubry, le « carrefour citoyen des gauches et de l’écologie » [se réunissant] samedi à Bondy, s’annonce, selon JM. Germain, (…) comme « un événement politique » (…) … [ayant] pour ambition « d’associer les citoyens » au débat collectif avec des tables rondes autour de personnalités comme Caroline De Haas, féministe, Christophe Robert, de la Fondation Abbé Pierre ou encore Serge Orru, de WWF France. Parmi les personnalités annoncées : Christiane Taubira, Anne Hidalgo (PS), Olivier Dartigolles (PCF), Pascal Durand (EE-LV), Christian Paul (PS) ou encore Matthias Fekl, secrétaire d’État, [etc.].

les-gauchesAutant d’invités amenés à débattre et à avancer des propositions pour construire une politique de progrès. Mais Martine Aubry appelle également à analyser le bilan du quinquennat . « Bien évidemment, pour être vraiment crédible, il faut commencer par être audible et pour être audible, il faut être lucide sur les erreurs à ne plus reproduire », explique Jean-Marc Germain. (…)


Plus d’informations carrefourdesgauches.fr