Mots-clefs

,

La visite de Nicolas Sarkozy à Calais est celle du retour du pompier-pyromane sur les lieux de son crime. C’est lui qui en 2002, alors ministre de l’Intérieur, a fait fermer le Centre de Sangatte entraînant l’éparpillement des migrants dans la région du Calaisis.

C’est lui encore en 2003 qui a signé pour la France les accords du Touquet déplaçant la frontière avec l’Angleterre sur le territoire français…

Bloqués sur nos côtes, les migrants multiplient les risques pour la traversée. L’activité économique du port s’en trouve de plus en plus perturbée. Depuis plus de dix ans, les guerres en Irak, Syrie, Afghanistan, au Soudan et la dictature érythréenne ont entraîné la venue de nouveaux migrants, atteignant aujourd’hui le nombre de 10 000 personnes dont 1 000 enfants.

A leur appel au secours, la réponse de Nicolas Sarkozy est le renvoi dans leur pays d’origine. L’ancien président de la République cherche à attiser les peurs d’une invasion imaginée…

On en est loin: la France n’est qu’à la 18e place sur 31 pays en Europe dans le nombre de réfugiés accueillis par habitant au titre du droit d’asile depuis 2016 ! Cette supercherie n’a que trop duré.

Calais, ville meurtrie par le chômage, a besoin de vraies réponses en matière d’emplois, d’investissements industriels et portuaires, de services publics. Tout doit être mis en œuvre au plan diplomatique pour que les migrants qui veulent rejoindre l’Angleterre notamment, pour les demandeurs d’asile, les enfants qui veulent y retrouver leur famille, y soient autorisés.

De même ceux qui veulent rester en France doivent être accueillis avec dignité et humanité dans les centres prévus à cet effet.

A force de courir après le FN où Nicolas Sarkozy va-t-il s’arrêter? Il ose maintenant délivrer « des brevets de naissance » de « bons Français » aux prétendues « seules origines gauloises » !

La bêtise rejoint l’ignoble.


Source


Rappeler moi de quel pays vient ses ancêtres et ceux de sa femme actuelle (… et pour le moment ! Rires) ? MC