Mots-clefs

Elle a chanté le générique de “L’île aux enfants” et les ritournelles des “Demoiselles de Rochefort”… Nous apprenons la disparition d’Anne Germain dont le timbre de voix a marqué les années 60 et 70.

Si peu de gens connaissaient son visage, la voix d’Anne Germain était agréablement familière pour de nombreux cinéphiles émerveillés par les films de Jacques Demy, et pour les enfants des années 70 qui entraient chaque soir dans le monde merveilleux de l’Île aux enfants.

C’est en effet elle qui animait de sa voix candide le générique du programme culte, imprimant son timbre à la fois enfantin et maîtrisé dans la mémoire de toute une génération. (…)

Formée au chant et au piano par la soprano Ninon Vallin, puis membre du groupe de jazz vocal The Swingle Singles aux côtés de Christiane Legrand (sœur de Michel Legrand), elle mène dans les années 60 une fructueuse carrière de choriste de studio pour de nombreux artistes (Claude François, Françoise Hardy, Léo Ferré…). Elle effectue en parallèle plusieurs doublages cinéma, tant pour des dessins animés (la voix de Duchesse dans Les Aristochats, c’est elle !) que pour des longs métrages.

C’est ainsi qu’elle est devenue la voix chantée de l’une des plus grandes actrices françaises, suppléant Catherine Deneuve dans les séquences musicales des Demoiselles de Rochefort (1967) et de Peau d’âne (1970), orchestrées par Michel Legrand.

Anne Germain est décédée le mardi 13 septembre en région parisienne des suites d’une maladie, à l’âge de 81 ans.

Alexandre Büyükodab – Les Inrocks – source