Mots-clefs

, , , , ,

Yann Barthès et sa bande, très attendus, ont débarqué lundi 12 septembre sur TMC, dans la lourde case ultra concurrentielle de l’access prime-time.

Débarquement plus que réussi d’après les chiffres : 1,29 million de téléspectateurs pour la première de Quotidien, un premier record qui a carrément volé quelques points de parts de marché à la machine Touche Pas à mon Poste.y-bartes-1Pour rappel, les objectifs de Yann Barthès et du groupe TF1 s’exprimaient ainsi dans Le grand direct des médias sur Europe 1 : doubler l’audience de TMC sur la case, c’est-à-dire arriver à 600 000 téléspectateurs, et pourquoi ne pas atteindre le million d’ici juin 2017 ?

Million atteint, million dépassé, et nous étions le 12 sept. 2016. Allons, Yann, ne sous-estime pas la faiblesse des propositions en face. A voir, évidemment, à quel seuil l’émission va se stabiliser dans les prochains jours, une fois l’effet de curiosité dissipé.

Un copier-coller 

Bien que la twittosphère a exprimé toute la soirée un adoubement enjoué et quasi unanime (sans doute le record le plus inattendu, ce flots de tweets positifs), il faut bien admettre que Quotidien ressemble à une version extra large du Petit Journal qu’il proposait sur Canal +.

Comme pour achever le pauvre Cyrille Eldin à la dérive, qui continue de perdre des centaines de milliers de téléspectateurs (les 942 000 curieux de sa première n’étant jamais revenus), Yann Barthès a rappelé avec l’élégante impertinence qu’on lui connaît que le Petit Journal lui appartient, même si Canal + a gardé le nom.

Le mec a pris son décor, ses potes, son micro et son téléphone sous le bras et a refait son émission sur une autre chaîne. #Quotidieny-bartes-2Au jeu des 7 différences, on n’en voit qu’une seule : la longueur. Plus d’une heure d’émission. Avec donc plus de chroniques et de gens, beaucoup (trop?) de marraines, un live, un duplex avec Vanessa Paradis, un autre avec Martin Weill, un sketch d’Eric et Quentin et un autre sketch d’Eric et Quentin. Quotidien se veut multi-tâches : politique, sport, actu, politique, culture, humour, interview, enquête politique reportage…

Individuellement, toutes les séquences sont de qualité.

Enchaînées, parfois noyées – Yann Barthès lui-même s’est trompé dans le conducteur en annonçant La Femme alors que c’était au tour de Panayotis Pascot – elles perdent un peu de leur superbe. Mais bien qu’un brin cacophonique par endroits, et malgré cette sensation de retrouver un objet familier tant manqué, accordons à Quotidien l’erreur classique d’une première qui sera vite corrigée : vouloir trop en faire.

César de la meilleure Miss Météo

Mention spéciale pour la météo, brillamment présentée par la miss d’un soir, Emilie, détentrice du numéro 42 tiré au sort par Yann et un huissier ubuesque. Dans chaque Quotidien, une personne du public choisie au hasard racontera le temps et les températures. Carton plein. Surtout en cette période sombre et orageuse autour de l’historique chronique du Grand Journal incarnée cette saison par Ornella Fleury, qui essuie une rentrée extrêmement difficile.

TROP MIGNON la météo par un spectateur du public. #Quotidieny-bartes-3


Agathe Auproux – Les Inrocks – Source