Sommes-nous sur le retour avec la situation anti communautariste …

LE BAISER DE LA CONCIERGE

François, Myriam et Serge
Vous en souvenez-vous, du baiser d’la concierge ?

Elle était rigolote, elle ronchonnait tout l’temps
Vous étiez presque potes, elle aimait les enfants
Mais pas dans l’escalier qu’elle venait de cirer
Allez hop !, du balai, fallait pas l’énerver !
Dans la cour de l’immeuble
Elle f’sait partie des meubles,
Mais voilà qu’à l’arrache, la Guerre est arrivée
La partie de cache-cache pouvait commencer…

François, Myriam et Serge
Vous en souvenez-vous, du baiser d’la concierge ?

Et du jour au lend’main, le Monde est dev’nu fou
L’école, les copains, c’était fini pour vous
Des voisins vous cachaient comme 3 p’tites souris
Mais sans jamais pleurer, surtout pas faire de bruit
Sans nouvelles des parents
C’était dur et pourtant,
Fallait faire attention du matin jusqu’au soir
Et bien sûr, pas question d’avoir peur dans le noir…

François, Myriam et Serge
Vous en souvenez-vous, du baiser d’la concierge ?

Au Pays de l’Enfance il est dur de piger
Qu’elle était comme la France, elle était occupée
C’était pas votre faute, au moins ça c’était clair
Elle était comme les autres… une ordure ordinaire
Au revoir, les enfants
Vous s’rez sages maintenant,
Mais quand on était Juif, on n’était plus des hommes
On n’était que des chiffres… on n’était plus personne…

François, Myriam et Serge
Vous en souvenez-vous, du baiser d’la concierge ?

Elle était rigolote, elle ronchonnait tout l’temps
Vous étiez presque potes, elle aimait les enfants
Mais l’amour est aveugle.
Au moment d’en finir
Elle était dans l’immeuble, elle a su vous sourire
Et vous faire un baiser.
Grâce à elle, en effet,
Ce jour-là dans un camp, ce jour-là vous alliez
Rejoindre vos parents qu’elle avait dénoncés…

François, Myriam et Serge
Vous en souvenez-vous, du baiser d’la concierge ?

François, Myriam et Serge
On s’en souvient pour vous, du baiser d’la concierge…

Texte Agnès BIHL – Musique Dorothée DANIEL