Mots-clefs

La chanson « De bouche à oreilles » écrite en 2009 ….  toujours d’actualité !

Liberté, Égalité, Fraternité

La France est un pays riche en pauvres, c’est vrai
Qu’on viole la planète
Et qu’on vide les hommes
Alors, sommes-nous bêtes
Ou des bêtes de somme ?
Un jour on se réveille
Et de bouche à oreilles{Refrain:}
Il faut être solidaires
On ne sera plus solitaire
Ensemble, on va s’en sortir
Il faudra bien que l’on respire
Ensemble, il y a de la force
Pour tout l’ monde et pour nos gosses
L’av’nir est entre nos mains
Pour la planète et nos gamins
Il n’est pas trop tard, les enfants
Mais plus pour très longtemps
Quand on mange en direct
Une info qu’on déforme
Alors, sommes-nous bêtes
Ou des bêtes de somme ?
Il n’est plus question de confort
Quand le goudron bouffe le sable
Et quand il pleut des oiseaux morts
Et l’homme qui devient jetable
C’est comme une évidence
On est tous concernés
Mais c’est non-assistance
À planète en danger
Quand c’est la Terre qu’on enterre
Et la nature qu’on dénature
Et quand l’air est foutu en l’air
Et qu’on va tout droit dans le mur
Un jour on se réveille
Et de bouche à oreilles{au Refrain}

Il n’est pas trop tard, et pourtant
Ça fait tellement longtemps
Qu’on nous vide la tête
Il faut que l’on consomme
Alors, sommes-nous bêtes
Ou des bêtes de somme ?
Aujourd’hui sonne, sonne l’heure
On va faire sauter les œillères
De tous les pantouflés du cœur
Qui ne voient même plus que la Terre
La Terre qu’on a connue
Ne vaut presque plus rien
Le pain ne coûte plus
Une bouchée de pain
Car si l’on ne prête qu’aux riches
On fait crédit à la misère
À force d’être des caniches
Ou des moutons qui vont se taire
Un jour on se réveille
Et de bouche à oreilles

{au Refrain}

Il faut être solidaires
On ne sera plus solitaire
On sera cent, plus de cent mille
Dans les campagnes et dans nos villes
Ensemble, il y a de la force
Pour tout l’ monde et pour nos gosses
Il faut agir, et c’est maint’nant
Pour la planète et nos enfants

{au Refrain}


La chanson « De bouche à oreilles » a été interprétée par Agnès Bihl
et apparaît sur l’album 4 nouvelles chansons – Rêve générale (2009)