Mots-clefs

,

Dos à dos !!! Alors qu’il était a craindre un balayage du PS …

Le second tour des deux législatives partielles qui se sont déroulées dimanche à Nice et à Strasbourg ne changera pas les équilibres à l’Assemblée.

Paca. Dans la cinquième circonscription des Alpes-Maritimes, la candidate LR Marine Brenier l’emporte avec 64,09 % des suffrages face au FN Michel Brutti et succède à Christian Estrosi. Dans la première circonscription du Bas-Rhin, le socialiste Éric Elkouby conserve la siège d’Armant Jung à gauche avec 53,77% des suffrages, face à son adversaire LR Jean-Emmanuel Robert. En Paca, la législative partielle avait été organisée après la démission de Christian Estrosi, touché par la limitation du cumul des mandats depuis son élection à la présidence de la région en décembre dernier.

(…) Au premier tour, 23 % des inscrits seulement s’étaient rendus aux urnes. Marine Brenier (47,4%) et Michel Brutti (30,7%) avaient devancé tous leurs concurrents : arrivé troisième avec 7,5 %, le candidat du Front de gauche Philippe Pellegrini a coiffé sa concurrente socialiste Chaama Graillat de 200 voix (6,49 %).

Chacun des quatre autres candidats a réuni moins de 1 000 voix et moins de 5 % des suffrages. (…)

Alsace. Eric Elkouby (PS) est élu député de Strasbourg, première circonscription du Bas-Rhin, avec 53,77 % des voix face au candidat Les Républicains Jean-Emmanuel Robert, 46,22 % des voix.

Les électeurs étaient convoqués aux urnes après la démission – pour raison de santé – du député PS Armand Jung.

Avec 30,5 % des suffrages, le conseiller départemental PS et adjoint au maire de Strasbourg, Éric Elkouby, était arrivé en tête du premier tour, devançant son concurrent LR Jean-Emmanuel Robert (19 %). Mais les deux candidats avaient fait beaucoup moins bien que leurs prédécesseurs en 2012 : 11 points de moins pour le candidat socialiste, 9 points pour son concurrent de droite.

Les douze autres candidats – dont le FN Andréa Didelot (10,4 %) et le Vert Simon Baumert (9,3 %) – avaient été éliminés au premier tour dans un scrutin marqué par une très forte abstention : 77,7 % des inscrits ne s’étaient pas rendus aux urnes.

Garat Jean-Baptiste, Le Figaro – Source