Étiquettes

,

Sur les chaines auxquels je suis abonné, malgré les 2 h 40 annoncées, c’était à peu près le seul film jeudi 19 mai 2016, non coupé de publicité qui par son sujet en marge de la société, attirait mon attention. Xavier Dolan bénéficiant habituellement d’une certaine renommée, pour ses présentations de films marquants.

Le scénario :

« Laurence Anyways » ou l’histoire d’un homme qui s’est toujours senti femme. Une idée en or qui s’inscrit dans un rapport au couple. Comment le couple peut-il durer après une telle révélation? Pour autant, le sujet du film n’est pas le changement de sexe mais « comment après cette information-décision arriveront-ils à garder leur amour? ». Au passage sont évoqués : le rapport à la mère, la « place de l’anormalité » dans une société conventionnelle.

Mon commentaire :

Un film prétentieux composé de clips ajoutés. Chaque scène de retrouvailles du couple est l’occasion de nouveaux déchirements. Une variation sur le thème du « possible-impossible » ayant pour cause un transgenre.

Dire que j’ai aimé serais mentir, tout au plus intrigué par le sujet qui a la réflexion aurait mérité plus de profondeur psychologique. Des longueurs mais aussi des éclairs de mises en scène et jeux d’acteurs qui vous font accepter les 2h40.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19332803&cfilm=186111.html