Les conditions d’une révolte sont-elles sur le point d’être réunies ?

Les fameuses « circonstances objectives » sont-elles réunies ?

L’expression du vieux Lénine, qui s’y connaissait en grondements pré-révolutionnaires, comporte une part d’humeur et une part d’événement, un élément de surprise d’un côté et, de l’autre, la certitude chez un nombre suffisant de dominés qu’ils n’ont, cette fois, plus rien à perdre. Pour que la logique de la révolte aille jusqu’au bout, au lieu d’être un prurit saisonnier ou  ……….. Suite

François Cusset Écrivain, professeur à l’Université de Paris Ouest Nanterre. – Politis – Source

4 réflexions sur “Les conditions d’une révolte sont-elles sur le point d’être réunies ?

  1. ermite-athee 30/04/2016 / 01:36

    La violence et permanente ( sourde ou hurlante ) , mais la révolution …..C’est toujours pour demain …..Malheureusement…Peut-être parce que les citoyens craignent la violence ? L’avenir appartient à la génération  » montante  »
    F.

    • Libre jugement - Libres propos 30/04/2016 / 12:13

      Peut-être avez-vous connu Mai 68 et ses développements. Résident en proche banlieue parisienne et vingt-six ans a l’époque , 1 enfant en bas âge, la ruée dans les épiceries, les queues pour le carburant, plus de transport, les barrages, les rues défoncées, les contrôles, les différents mots d’ordre parfois contradictoire et l’info incontrôlable … voilà en résumé ce qui quelques mois après l’apaisement chacun pu appeler un prémisse de révolution. Le changement de société par les émeutes, les armes ne sont pas recommandables dans la mesure ou les débordements peuvent être légion. Un changement de société après un vote de la population devenant acceptation légale est préférable… mais si il n’y a pas d’autres moyens ….

      • ermite-athee 30/04/2016 / 23:15

        Depuis combien de temps votons nous pour un changement de gouvernement ,donc de société ( de gestion sociale ) ? Tous ont eu le pouvoir ( sauf l’ extrême droite heureusement ) , et de changement ….Je n’en ai vu aucun de concret : Des paroles et du vent oui ! Alors…..Il serait temps que le peuple reprenne VRAIMENT le pouvoir .
        Je suis contre toute violence , mais …..Pour la liberté d’expression . « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres  » Hors le peuple n’a pratiquement plus de liberté réelle .

        • Libre jugement - Libres propos 01/05/2016 / 13:50

          Bien d’accord sur ce commentaire… Question : la France peut-elle dans le contexte de l’UE d’une part avec la mentalité populaire latine et éternellement contestatrice est-elle prête a accepter une dictature populaire ? Autre forme de questionnement les pouvoirs financiers internationaux tolereraient-ils, une telle gestion singulière de la France ?

Les commentaires sont fermés.