Ça n’a pas tardé !

À peine son mandat commencé, le nouveau président Laurent Wauquiez de la région Auvergne Rhône Alpes met en place ses idées ultra sécuritaire avec ses élus « Des Républicains » et adoubé par ceux du front national.

Laurent Wauquiez, qui voudrait être le Monsieur Propre du nouveau conseil régional, accusant l’exécutif précédent d’avoir été à la limite de la magouille, se prend un retour de boomerang. Laurent Wauquiez épinglé par la CRC (a lire un document en PDF instructif – Source ).

Aujourd’hui, après avoir « rabioter » le financement des conseillers régionaux, il commence la distribution au nom d’une pseudo sécurité dans les lycées en les dotant d’un arsenal de sécurités dignes d’établissements pénitenciers. Il leur fait attribuer un coquet financement, lequel est fort heureusement, aussitôt dénoncé par l’opposition. Lisez ci-après la teneur comité de presse diffusée. MC


 

Logo Auvergne R A Com PresseCommission Sécurité : Un coup de com à 1,5 million d’€

La présentation hier du premier rapport « sécurité » aura été édifiant : 1,5 millions engagés pour des travaux dont on ne connait pas la nature, dans 15 lycées dont on ne connait pas la liste, sur une ligne budgétaire non-identifiée ! Mr Meunier, comme les autres vice-présidents de la nouvelle majorité, semble naviguer à vue…

Le Président Wauquiez confond vitesse et précipitation, et tout à sa posture de « M. Sécurité » d’Auvergne-Rhône-Alpes, en oublie sa posture de « M. économie et bonne gestion ».

Le rapport propose comme pistes identifiées : clôtures, contrôle d’accès et vidéo surveillance…on pourrait croire qu’il s’agit de prisons mais c’est pourtant bien d’écoles dont il est question. Est-ce bien dans un cadre austère et sur-sécurisé que nous souhaitons voir évoluer nos enfants ? L’école ne doit pas être le lieu du repli et de la peur mais au contraire un lieu d’ouverture au monde et d’apprentissage au savoir vivre ensemble, au respect et à la tolérance. Les questions de sécurité que l’on ne peut nier aujourd’hui, doivent se régler prioritairement par un renforcement de la présence humaine dans les lycées.

Nous sommes en total désaccord avec cette vision d’une société « Far West » qui n’est pas surprenante venant d’un vice-président qui voulait armer les élus à l’assemblée nationale…

Raphaël DEBU – Conseiller Régional du Rhône