La nuit nous envahie

Depuis 20 heures, ce dimanche 06 décembre 2015, la nuit nous envahie !

La « bruntitude » est à nos portes.

Voyez ses spectres qui hantent les brumeuses régions, porteurs de rejets communautaires, d’exclusions, n’autorisant que la messe de Rome devenue obligatoire, blasphémant sur la laïcité, boutant islam et islamistes hors des frontières françaises fermées de surcroit et revenant à un franc monnaie dévalué.

La loi « interprétée » faisant fi d’une possibilité de justice égalitaire, le retour a la peine de mort, l’interdiction de l’IVG, l’emprisonnement arbitraire, etc.

L’ordre déféré à différents services de sécurités jusqu’à des gardes civils armés, sollicitant la délation approvisionnant des parcages de retentions. La milice ayant droit de cité …

La culture victime de la censure. L’histoire revisité.

Parodiant une chanson interprétée par Serge Reggiani : « Les loups ont envahi la France » … avec la complicité de certains bergers couvrant les médias et le résultat d’une vision libérale de la société par les gouvernements successifs, la cécité de politiques et l’autoritarisme aveugle des régents Bruxellois Européens.

J’ai peur.

Peut-être aura-t-on une éclaircie dimanche 13 décembre !

MC

SONY DSC

Non ce n’est pas le Messie qui passe par là !

Une réflexion sur “La nuit nous envahie

  1. Pimpf 07/12/2015 / 16:28

    Malheureusement vous avez raison je savais et on se doutait dans les médias que le FN allait faire des scores très haut, mais à ce point ???
    On est nombreux à être dépités et dégoutés du monde politique, mais de là à laisser un parti qui prône ouvertement la différence de l’autre en fonction de ses origines culturelles, sociales, religieuses, leur laisser monter au pouvoir ne fait que me rappeler la montée au pouvoir d’un certain parti entre 1918 et 1933 en Allemagne, profitant de la crise, des difficultés sociales et économiques mais aussi des divisions entre partis… ça rappelle quelque chose… vite le 13 Décembre en espérant que le tir soit corrigé

Laisser un commentaire