FN et régionales : Du pinacle à la cave ?

En toute chose malheur est bon… pour d’autres. Ces organismes sondeurs sont autant prompts à porter au pinacle qu’a, aidés aux besoins par un libellé adéquat, descendre en flèche telle partie, événement, personnalité, etc. L’ensemble étend relayé avec précipitation par les médias, faisant leur chou gras des résultats.

À tous, amis lecteurs habitués-vous à ne pas prendre en compte les avis en provenance de ces organismes. Le meilleur des sondages, est d’écouter sa conscience après en avoir assimilé toutes les informations positives comme négatives et s’en être fait une idée toute personnelle. Reste que souvent les loups se séparent en meutes distinctes, pour mieux attaquer. MC

Jean-Marie Le Pen est et restera président d’honneur du Front national jusqu’à la tenue d’une «  assemblée générale extraordinaire conforme aux statuts » du parti.

La cour d’appel de Versailles a donné raison mardi au fondateur de la formation d’extrême droite qui s’opposait à la tenue d’un « congrès postal » visant à le destituer de son titre. (…)

Une troisième victoire pour Jean-Marie Le Pen dans la crise qui l’oppose à sa fille depuis le mois d’avril. Celle-ci ne lâche pas prise.

Guerre de tranchée

Pour conserver sa place, Jean Marie Le Pen n’a pas hésité à se lancer dans une offensive judiciaire totale, comme il l’avait fait lors de la crise l’opposant à Bruno Mégret en 1998. (…)

Ce conflit contrarie à l’évidence les plans de Marine Le Pen.

L’organisation d’un congrès physique, comme le suggère la justice, lui coûtera cher, aussi bien en termes de temps que de finances. Aucune décision n’est prise pour le moment. Mais cela tombe mal à quatre mois des régionales et à moins deux ans de la présidentielle.

Le FN affiche de fortes ambitions dans au moins deux régions lors du scrutin de décembre : le Nord-Pas-de-Calais Picardie, où Marine Le Pen elle-même se présente, et la région Paca, où sa nièce, Marion Maréchal Le Pen, est bien placée dans les sondages pour l’emporter. (…)

Jean-Marie Le Pen pourrait parasiter directement la campagne du FN, contrairement à ce qu’il a toujours affirmé. Il a dernièrement laissé entendre qu’il réfléchissait à la constitution de listes dissidentes en Paca. Une menace d’autant plus sérieuse qu’elle s’appuie sur la fronde de plusieurs cadres locaux, dont certains ont déjà été exclus du parti. (…)


Nedelec Gabriel, Les Echos (Extrait) – Titre original « FN s’enfonce dans la crise à quatre mois des régionales » SOURCE


Depuis cet article le psychodrame continu de plus bel … est-ce pour autant qu’il faut autant en parler que ne le font les médias ? MC le 24 aout 2015