Étrangler la Grèce !

« Le Fonds monétaire international et le gouvernement allemand attaquent la démocratie. Ils détruisent le projet politique de l’Europe », …

… a déclaré à la presse Pablo Iglesias, allié d’Alexis Tsipras, après l’échec des négociations entre la Grèce et ses créanciers. « Ils vont essayer d’étrangler la Grèce et ils semblent vouloir en essayant cela nous donner une leçon à nous aussi », a dénoncé le chef du parti de gauche radicale Podemos, en marge d’une manifestation de 300 personnes à Madrid de soutien à la Grèce.

« A ceux qui prétendent faire peur aux Espagnols, en sanctionnant les Grecs, nous disons que l’Espagne n’est pas la Grèce, que l’Espagne a une position très forte en Europe et que nous n’allons pas nous agenouiller devant (Angela) Merkel. »

Pour le leader de Podemos « ce que nous voyons ces dernières heures, c’est une tentative d’humilier les Grecs », alors que « lundi, il paraissait clair à tout le monde qu’il allait y avoir un accord ». A ses yeux, le problème est politique :

« Le problème, ce ne sont pas les concessions que le gouvernement grec est capable de faire. C’est un problème politique. »

Source Politis