Auschwitz, c’est l’Allemagne

A la une, une photo des baraquements où sont morts plus de 1 million d’hommes.

En titre : « Ceci est l’Allemagne ». C’est avec cette image choc que la Berliner Zeitung est sortie en kiosque ce 28 janvier, lendemain des célébrations en mémoire du camp d’extermination d’Auschwitz, libéré il y a soixante-dix ans.

2801-UNE-Bild Zeitung

Avec ce titre, le tabloïd fait référence au discours que le président allemand, Joachim Gauck, a tenu hier au Parlement à Berlin et dans lequel il a affirmé qu’il n’y avait pas d’identité allemande sans Auschwitz.

« La mémoire de l’Holocauste est l’affaire de tous les citoyens qui vivent en Allemagne. Elle fait partie de l’histoire de ce pays », a-t-il martelé devant les députés.

Le quotidien, de son côté, se fait l’écho du président « pour expliquer que la page ne pourra jamais être tournée ».

Berliner Zeitung


 

Lorsqu’Angela Merkel « s’occupe de ce qui ne la regarde pas » en Hongrie.

Alors que M Merkel est reçue dans ce pays elle fait dans son discours, de l’ingérence, dans la gestion du gouvernement hongrois.

Mais Merkel n’en est pas à son premier coup d’ingérence hélas à l’exemple de son essais (et son échec) a déstabiliser Syriza avant les élections est connu, depuis la réussite de A. Tsipras et son parti, c’est carrément via les organisme bancaires et les differents ministres de l’economie des pays européens, qu’elle mène combat.

http://youtu.be/-KXaIphB4Jg