Rififi chez les « Le Pen ».

Dans la famille truc muche, je cherche … rien du tout!

Après la mise à l’écart d’Aymeric Chauprade, Marine Le Pen fait désormais face au départ de son beau-frère Philippe Olivier, rallié à Nicolas Dupont-Aignan.

Même au sein de la famille, les Le Pen se divisent sur le terrain de la politique. Après la bravade de la nièce de la présidente du FN, Marion Maréchal Le Pen, qui a tweeté une vidéo mise à l’index d’Aymeric Chauprade, dégradé de son poste de conseiller de Marine Le Pen puis de sa responsabilité de chef de file frontiste au parlement européen, c’est maintenant Philippe Olivier, le beau-frère de Marine Le Pen, qui rejoint les rangs de Debout la France, le parti souverainiste dirigé par  Nicolas Dupont-Aignan.(…)

Reniée par son père, Marie-Caroline avait continué à entretenir des relations avec ses deux sœurs, Yan et surtout Marine, la plus jeune des trois. (…)

Christophe FORCARI Liberation (extrait)


Et aussi …

Le Front national, à commencer par la famille Le Pen elle-même, se dispute sur les suites de l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo. Exclue de la grande manifestation parisienne du 11 janvier, Marine Le Pen a participé ce jour-là à un rassemblement dans la ville frontiste de Beaucaire. Son père Jean-Marie, lui, n’avait pas tardé à annoncer : « Je ne suis pas Charlie mais Charlie Martel », le chef franc qui avait arrêté les Arabes en 732 à Poitiers…

Jean-Marie Le Pen a aussi expliqué à un journal russe que l’attentat contre Charlie Hebdo revêt la signature « de services secrets », ce qui a nécessité une sèche mise au point de Marine Le Pen, sur les « fumeuses théories du complot ».

L’aïeul a visiblement trouvé une alliée dans la famille en la personne de sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen, nièce de Marine. Celle-ci a tweeté hier une vidéo d’Aymeric Chauprade, chef de la délégation FN au Parlement européen, qui fait état d’une « cinquième colonne » islamique en France, et que la présidente du FN avait enjoint de ne pas diffuser « pour des raisons juridiques ». Mme Le Pen avait expliqué que cette vidéo de dix minutes exprimait une « prise de position personnelle » de M. Chauprade, qui n’est « plus (son) conseiller aux affaires internationales ».

Autrement dit, le grand-père et la petite fille prennent l’exact contre-pied de la nouvelle présidente du parti. Même le calendrier est utilisé. Au moment même où Marine pose sous une affiche « Je suis Charlie » à Beaucaire, Jean-Marie annonce sa candidature aux élections régionales en Paca.

Guerre familiale parce que le fondateur du FN se sent mis sur la touche et parce que la petite-fille, plébiscitée par les militants lors du récent congrès, n’a pas eu de promotion dans l’organigramme du parti ? Ou guerre idéologique entre une ligne dure et la poursuite de la dédiabolisation ? L’un n’exclut pas l’autre !

Patrick FLUCKIGER – Le Dauphiné Permalien

À QUI PROFITE CE DÉBALLAGE MÉDIATIQUE.

APRÈS SON « RATE » SUITE AUX ÉVÉNEMENTS DE CHARLIE HEBDO, N’EST-CE PAS UN MOYEN D’ESSAYER DE REDORER SON BLASON ?

UNE FAMILLE A METTRE TOUS DANS LE MÊME SAC EST PLUS DANS LA VÉRITÉ?

RIEN A ATTENDRE DE CE COTE.

MC

Laisser un commentaire