Pour quelques-uns ça va bien, pour d’autres c’est l’austérité !

Cet article aurait dû s’appeler « l’opulence la gamelle ». Alors que les journaux télévisés et la presse écrite, diffusent comme un succès de la solidarité française le nombre de repas servis par les organismes caritatifs aux plus démunis, paraît l’information ci-dessous.

Je n’arrive pas savoir qui est le plus indécent, les médias, les gouvernements, les banques, les ultras riches.

Toujours est-il que misère et pauvreté s’installe sans qu’aucun citoyen ne dénonce réellement cet etat et s’élève valablement, concrètement contre cette situation provoquée par la finance mondiale et tirée par la toile d’araignée tissée par quelques privilégiés. MCLe club des extrêmement fortunés s’est enrichi, si l’on peut dire, de quelque 12.000 nouveaux membres dans le monde cette année, soit une hausse de 6 %, selon un rapport de la banque suisse UBS, toujours soucieuse de connaître ses clients actuels, et les futurs.

Ces 211.000 ultra-riches détiennent 13 % de la richesse mondiale, incarnée par les 7,125 milliards d’habitants de la Terre.

Selon ce rapport, le mouvement va se poursuivre, et ils seront 250.000 dans le monde d’ici cinq ans.

 

Pour chanter Veni Creator

Il faut une chasuble d’or.

Pour chanter Veni Creator

Il faut une chasuble d’or.

 

Nous en tissons

Pour vous grands de l’Eglise,

Et nous pauvres canuts

N’avons pas de chemise.

 

C’est nous les canuts,

Nous allons tout nus.

C’est nous les canuts,

Nous allons tout nus.

 

Pour gouverner il faut avoir

Manteaux et rubans en sautoir.

Pour gouverner il faut avoir

Manteaux et rubans en sautoir.

 

Nous en tissons

Pour vous grands de la terre,

Et nous pauvres canuts

Sans drap on nous enterre.

 

C’est nous les canuts,

Nous allons tout nus.

C’est nous les canuts,

Nous allons tout nus.

 

Mais notre règne arrivera

Quand votre règne finira.

Mais notre règne arrivera

Quand votre règne finira.

 

Nous tisserons le linceul du vieux monde,

Et l’on entend déjà la révolte qui gronde.

 

C’est nous les canuts,

Nous n’irons plus nus !

 

Le chant des Canuts : Aristide Bruant

Laisser un commentaire