Favoriser le tourisme, disaient-ils !

Pour ceux qui ne se souviennent plus ou qui avaient raté cette information, Laurent Fabius, le sinistre des Affaires étrangères qui porte dans son maroquin : « le tourisme », avait décidé d’accueillir des visiteurs « étrangers » à leur descente d’avion, à Roissy, afin de montrer que le tourisme était une priorité en France.

Cela avait donné cette vidéo de TF1 assez pathétique où l’on voit Cazeneuve et Fabius bafouiller des « bienvenu chez vous » … à des Français rentrant en France ! Pour rigoler et voir cette vidéo, c’est ici !!

La critique est facile, ce qu’il fallait avant tout retenir de la démarche auquel Fabius était que le gouvernement français par son ministre des affaires étrangères, voulait faire passer comme message que la France était prête à accueillir plus et mieux les touristes étranger.

Le but étant bien évidemment que cela soit bénéfique financièrement pour notre pays.

On ne peut qu’être d’accord avec une telle volonté. Mais nous sommes en France.

Les gestionnaires ont décidé, pour rester dans la lignée d’accueil aux touristes d’augmenter la taxe de séjour en la multipliant par 5 !! Voilà une idée qu’elle est bonne.

Évidemment, Fabius se retrouve comme un couillon, un couteau planté dans le dos par des technocrates et députés qui, au principe de « trouver du fric à tout prix » n’ont rien trouvé de mieux que de « pomper  le gogo de touriste ».

Comme nous l’apprend cet article de Fiscalonline :

« Les députés ont adopté un amendement au PLFR 2014 visant à relever le plafond des tarifs applicables par nuitée et par personne de la taxe de séjour. Jusqu’à présent, le tarif ne pouvait être inférieur à 0,2 euro, ni supérieur à 1,5 euro, par personne et par nuitée. Les députés ont adopté un amendement (N°251) relevant le plafond des tarifs applicables à 10 euros par nuitée et par personne (ou unité de capacité d’accueil) puis un amendement rectificatif n°401 fixant en définitive ce plafond à 8 € »….

C’est sûr qu’en rajoutant 8 euros par jour et par personne, soit 16 euros pour une chambre d’hôtel, nous allons augmenter sensiblement notre compétitivité touristique…

Évidemment Fabius décolère pas.

Réécriture par MC d’après un article de Charles SANNAT – Permalien