Étiquettes

, , , , , , , , , ,

La polémique enfle autour de l’humoriste Dieudonné. De tout temps les humoristes ont à un moment ou un autre, outrepassé l’humour, s’attaquant moralement, intellectuellement ou physiquement à des personnes, pour leur appartenance à des communautés, partis politiques, etc. De là à appliquer la censure comme solution, il doit y avoir un grand moment de réflexion avant de l’appliquer, car n’en doutons pas, à partir du moment où on commence à censurer un humoriste en raison de ses propos, qui définira les propos malveillants de la satire, du droit de s’exprimer, du droit de faire rire, du droit de savoir … Que l’on condamne Dieudonné pour ses propos racistes, personnellement ne me dérange pas ; mais quid des pamphlétaires Guy Bedos, Stéphane Guillon, Gaspard Proust,… Et encore, quels destins auront les dessins satiriques, faudra-t-il revenir à la censure comme en 40 ou pendant la guerre d’Algérie, des journaux tels que le Canard enchaîné, Charlie hebdo, Le Monde, L’humanité, etc.

Franchement Valls, tu nous enm…  Perso, Dieudonné je ne l’écoute pas, m’intéresse pas, n’irais pas le voir. MC

 

Valls veut interdire les « réunions publiques » de Dieudonné

L’humoriste est dans le viseur du ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué publié ce vendredi, Manuel Valls dit avoir « décidé d’étudier de manière approfondie toutes les voies juridiques permettant d’interdire des réunions publiques qui n’appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent à accroître les risques de troubles à l’ordre public« .

Pourquoi envisager l’interdiction des spectacles de l’humoriste ?

Pas pour ses « quenelles » mais pour « les propos racistes et antisémites de Dieudonné M’BALA M’BALA qui, après avoir visé le journaliste Frédéric Haziza, s’en prend désormais à Patrick Cohen, journaliste à France Inter« .

« Il s’agit d’une déclaration de guerre. On veut réduire Dieudonné à néant », pour son avocat Jacques Verdier

Dans une vidéo diffusée la semaine dernière sur France 2, Dieudonné lance devant son public hilare : « Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… dommage« .

En réaction, Radio France avait déjà annoncé le dépôt d’une plainte en espérant l’ouverture d’une enquête pour « incitation à la haine raciale« . Un motif pour lequel Dieudonné a déjà été condamné en appel à 28.000 euros d’amende en novembre dernier pour une chanson baptisée « Shoah nanas« .

Auteur, Antoine Krempf – France Info – Permalien

Voir aussi « Pourquoi le FN défend Dieudonné » Inrockuptibles – Permalien