Une société malsaine

Coup sur coup, plusieurs faits divers rendent inadmissibles certaines attitudes humaines. Qu’ils se passent dans le monde ou en France la seule différence est dans la quantité d’annonces et la longueur en temps du battage médiatique les révélant au grand public. En dehors du fait que les médias s’en servent pour faire de l’audience, reste que certaines têtes décisionnelles, sont bien malades.

Pour preuve cette personne très âgée, diminuée par la maladie, expulsée d’une maison de retraite. L’argument de pensions impayées ne tient pas dans la mesure où il y a des descendances et que l’administration est sûre de récupérer sa mise tôt ou tard.

Pour preuve cet enfant de cinq ans que l’on vient chercher dans le réfectoire sous escorte policière. L’argument de cantine impayée doit être étudié et reporté au nom de la solidarité. Je serais curieux dans ce dernier cas d’étudier les comptes de la mairie afin de voir s’il n’y a pas quelques travaux surfacturés ou tout simplement inutiles.

Pour preuve ces assassinats en plein Paris, de trois femmes Kurde.

Pour preuve ce faux débat sur le mariage pour tous. Rappelons-nous les manifestations contre le texte de loi autorisant l’IVG qui contre l’avis général n’a pas fait baisser la natalité en France, mais a permis à de nombreuses femmes d’enfanter quand elle le désirait.

Pour preuve ces industriels et financiers de haute voltige trouvant tout à fait normal de sous-payer leurs employés dans des emplois de plus en plus précaires et sans avenir, alors que leur finance personnelle augmente de façon indécente, allant jusqu’à s’exiler pour payer le moins d’impôt possible à la nation, nation et employés qui pourtant leur ont permis de glaner une fortune.

Pour preuve ce fichage constant, les caméras dans les rues, le suivi grâce au portable, l’utilisation et la vente de données recueillies, etc.

Une société bien malade, malsaine, individualiste où chacun ne voit que son intérêt personnel.

Liberté, égalité, fraternité voilà bien des mots qui ne trouvent aucun écho aujourd’hui

MC

Laisser un commentaire