France : 16 à 25 ans, des jeunes pauvres …

En France, 23% des jeunes âgés de 16 à 25 ans sont « pauvres », selon le premier rapport de l’Observatoire de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep), qui a été présenté le 4 décembre lors des rencontres organisées au Conseil économique, social et environnemental et dévoilé par le quotidien « Le Monde » daté 04 dec 2012.

Le taux de pauvreté des 18-24 ans atteint 22,5%, selon le rapport de l’Injep alors qu’il ne dépasse pas 14% dans l’ensemble de la population. De plus, chez les jeunes, il a progressé de 5 points depuis 2004.

Pour Le Monde, « au total, plus d’un million de jeunes sont désormais confrontés à une « situation de grande précarité ».

Ce rapport dessine une ligne de fracture entre les jeunes diplômés et ceux qui n’ont pas de diplôme, dont 46% sont au chômage et sont peu aidés par les pouvoirs publics. Ainsi, « au sein même de la jeunesse, l’hétérogénéité grandit » explique le sociologue Olivier Galland, interrogé par le quotidien, qui refuse le terme de « génération sacrifiée ».

Il ajoute que « le taux de pauvreté (disposer de revenus inférieurs à 964 euros mensuels, en 2010) est de 30% pour les non-diplômés, contre 10% pour les diplômés du supérieur » tout en précisant que « ces jeunes peu ou pas diplômés sont les laissés-pour-compte des politiques publiques ».

Selon les explications du chercheur, la paupérisation des jeunes français s’explique en partie par un départ du foyer parental relativement jeune, autour de 20 ans, et un accès restrictif aux aides sociales.

Le modèle français serait un « modèle intermédiaire », entre le « modèle méditerranéen où l’on reste jusqu’à 30 ans chez les parents » et le « modèle nordique, où l’on part tôt mais en étant ensuite très soutenu par la puissance publique ».

En France, les jeunes constituent « la variable d’ajustement de l’économie », expliquent Olivier Galland. Ils représentent « 22% de la population active mais 40% des chômeurs » et connaissent une augmentation « préoccupante » du chômage de longue durée

Elunet Permalien

Laisser un commentaire