Le Nbre de demandeurs d’emploi flambe au mois de juillet 2012

Le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant pas du tout travaillé dans le mois a augmenté au mois de juillet 2012 de 41 300 (+ 1,4 %), pour atteindre 2,987 millions de personnes, selon les chiffres publiés lundi par le ministère du Travail. Il s’agit de la plus grosse flambée enregistrée depuis avril 2009, année noire s’il en est.

A ce rythme, la barre symbolique des 3 millions de chômeurs en métropole sera franchie le mois prochain.

En incluant les inscrits au Pôle emploi exerçant une activité réduite, 4,453 millions de personnes cherchaient un travail, soit une hausse de 58 300 personnes par rapport à juin (+ 1,3 %). Avec l’outre-mer, 4,733 millions de personnes étaient recensées fin juillet.

Sur un an, l’augmentation en métropole est de 8,5 % pour la seule catégorie A et approche les 8 % pour le nombre d’inscrits exerçant ou non une activité réduite (catégories A, B et C). Les seniors et les chômeurs de longue durée sont les plus touchés ce mois-ci.

Le nombre d’inscrits de plus de 50 ans dans les trois catégories, 932 300 personnes, a augmenté de 1,8 % en un mois, de 15,3 % en un an. 468 500 personnes cherchaient un travail depuis plus de trois ans en métropole et 1,7 million de personnes sont inscrites au total depuis un an au moins (38 % de l’ensemble des inscrits).

La hausse est également particulièrement marquée pour les jeunes de moins de 25 ans, pour le troisième mois consécutif (+ 1,4 % en un mois, + 6,7 % en un an, toutes catégories confondues). Autre indicateur significatif : la forte baisse du nombre d’offres d’emploi récoltées par Pôle Emploi.

Les offres d’emploi sont en glissement annuel en recul de 13,1 %, les emplois « temporaires » et occasionnels étant majoritaires. Enfin, l’ancienneté moyenne des inscrits des catégories ABC de métropole se stabilise dans son triste record à 467 jours (contre 453 il y a un an), soit plus de 15 mois.

A en croire le ministre du Travail, « la dégradation de l’emploi sera durable mais elle n’est pas éternelle », alors même que l’avalanche de plans sociaux dénoncés cet été par la CGT ne se traduit pas encore dans les statistiques. Et puis, l’explosion du chômage en juillet fait craindre une nouvelle dégradation des conditions de travail au sein de Pôle emploi.

Info +

La publication de la Dares : Demandeurs d’emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en juillet 2012 – 27 août 2012

Source Annuaire Secu Lettre N° 517

Laisser un commentaire